France – Un homme sage-femme condamné pour 11 viols de patientes

Un homme sage-femme a été condamné vendredi à 12 ans de jail par la cour criminelle de l’Hérault, dans le sud de la France, pour 11 viols et une agression sexuelle sur des patientes. L’avocat général (procureur) avait requis 20 ans de réclusion, la peine maximale pour ce crime.

Image d’illustration

Wikicommons

L’accusé, Lionel C., «n’a pas hésité à profiter des femmes vulnérables, enceintes ou en plein little one blues», avait dénoncé l’avocat général Albert Cantinol en réclamant contre l’accusé la peine maximale pour ce crime, soit 20 ans de jail.

Lionel C., 49 ans, a été condamné pour avoir commis sur des patientes entre 2013 et 2016 des agressions sexuelles –notamment des «massages» du clitoris, du périnée et des seins et des pénétrations digitales du vagin– sous couvert de gestes médicaux pendant la préparation à l’accouchement ou le suivi article-natal.

Patientes «tétanisées» ou «paralysées»

Plusieurs patientes ont dit avoir été «tétanisées» ou «paralysées» lors des viols et n’avoir rien osé dire dans un premier temps, tout en subissant des conséquences psychologiques à long terme. Toutes ont évoqué une «confiance» trahie alors qu’elles se trouvaient dans une période de vulnérabilité.

«J’ai bien entendu les souffrances des patientes et j’en suis désolé. J’ai une element de responsabilité dans cette souffrance mais à aucun minute, ça n’a été intentionnel de ma aspect. J’adorais ces patientes», a soutenu l’accusé pendant son procès.

Un psychiatre l’a décrit comme «un agresseur d’opportunité qui agit par le détournement de la confiance placée en lui».

AFP

READ  Air Sénégal ouvre une nouvelle vacation spot

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *