Effondrement en Floride : la condition de l’immeuble n’avait cessé de se détériorer

C’est ce que révèle une lettre aux copropriétaires écrite par la présidente du conseil d’administration du syndicat de copropriété que plusieurs médias américains ont dévoilé mardi, alors que les opérations de recherche et sauvetage se poursuivent sans relâche.

La lettre de Jean Wodnicki a été expédiée aux résidents en avril dernier dans le but de justifier pourquoi la facture des travaux, évalués à 7 millions de bucks en septembre 2018, dans la foulée de l’inspection du advisor Frank Morabito, avait grimpé à in addition de 15 millions depuis. L’affaire devait être débattue une semaine furthermore tard.

L’estimation [de M. Morabito] indiquait, entre autres, que les dommages au béton observés commenceraient à se multiplier de façon exponentielle au cours des années, rappelle Mme Wodnicki aux résidents.

En effet, les dommages observables, notamment dans le garage, ont significativement empiré depuis l’inspection initiale. Quand vous pouvez voir l’écaillage du béton (les fissures), cela signifie que les barres d’armature […] rouillent et se détériorent sous la floor.

La lettre, accompagnée d’une longue liste de travaux à effectuer, ainsi que les coûts associés, laisse entendre que la facture totale faisait l’objet de tensions entre les copropriétaires.

Voilà des années que nous discutons, que nous débattons et que nous nous disputons, et cela va se poursuivre pour des années à venir, puisque d’autres éléments entreront en jeu, écrit Mme Wodnicki, qui ne figure pas au nombre des 12 morts et 149 personnes toujours considérées comme disparues depuis l’effondrement, jeudi dernier.

La détérioration du béton s’accélère. La situation du toit est devenue bien pire, alors des réparations ont dû être incluses. […] De nouveaux problèmes ont été identifiés, précise-t-elle furthermore loin. Beaucoup de ces travaux auraient pu être faits ou planifiés ces dernières années. Mais c’est là où nous en sommes aujourd’hui.

Le rapport de Frank Morabito avait moreover précisément évoqué des dommages structuraux majeurs à la dalle de béton située sous la terrasse de la piscine et faisait état de fissures et d’effritements abondants sur les colonnes, les poutres et les murs du garage, situé sous le bâtiment de 136 appartements répartis sur 12 étages.

Ce rapport avait été commandé en vue de la recertification du bâtiment, une exigence en Floride pour les structures des zones côtières vieilles de 40 ans qui ont subi les assauts des ouragans, des tempêtes et de l’air salin. Le sel, corrosif, peut pénétrer dans le béton et faire rouiller les barres d’armature et les poutres en acier qui se trouvent à l’intérieur.

Cette exigence avait été mise en place après un précédent effondrement de bâtiment à Miami, en 1974. Le complexe de condominiums Champlain Towers South ayant été construit en 1981, sa recertification devait être obtenue cette année.

Deux grues sont visibles devant l'immeuble, dont un côté est arraché et partiellement détruit.

Deux immenses grues ont été installées sur le web site pour aider aux opérations de recherche et sauvetage,

Photo : Getty Photographs / AFP/CHANDAN KHANNA

Le président américain Joe Biden et sa femme Jill se rendront sur le website de la disaster jeudi, a annoncé la Maison-Blanche. Ils veulent remercier les premiers répondants, les équipes de recherche et sauvetage qui sont à pied d’œuvre, et rencontrer les familles éplorées par cette awful tragédie, a fait savoir sa porte-parole.

READ  Владельцы застрявшего в Суэцком канале сухогруза требуют компенсацию

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *